Les actions culturelles en territoires

La Fondation Ton sur Ton joue un rôle prédominant dans la mise en oeuvre et la coordination régionale d'actions et de programmes culturels. Elle acceuille les sièges juridiques et les administrations de diverses structures faîtières développant des actions dans les champs de la culture sur le territoire de l'arc jurassien. Elle incarne et défend ainsi pleinement les enjeux et les responsabilités liés aux filières des arts de la scène et du spectacle en territoire neuchâtelois. 
Historique
Initié par la fondation Ton sur Ton, le projet Art Sans Frontière s’illustre comme l’un des programmes de médiation participative le plus important imaginé à travers l’Arc jurassien. Il se traduit par une large mise en réseau collaborative entre des artistes et différentes institutions artistiques, sociales et médicales au profit d’une action d’intervention sociale tout autant que de  médiation culturelle, prioritairement ciblée pour des enfants et des adolescents de la région. Art Sans Frontière a pour objectif d’utiliser le cirque, la danse, le théâtre et la musique comme des outils d’intégration et de développement personnel. Le programme favorise ainsi un accès concret, réel, participatif à l’art vivant et, modéré par des intervenants spécialisés, il sensibilise les divers publics au travail artistique professionnel des artistes danseurs, comédiens, musiciens et circassiens en lien avec la fondation Ton sur Ton.
 
Les objectifs
Art Sans Frontière vise à une prise de conscience autonome d’un monde artistique et culturel ni élitaire ni élitiste, mais à la portée du corps et de l’esprit de tous! Il souhaite également valoriser les corps de métiers spécifiques et exigeants liés à l’intervention sociale artistique et à la médiation, et limiter ainsi le foisonnement du « tout et n’importe quoi », attester d’une action sociale et médiatrice de l’art non improvisée, mais caractérisée par de vraies formations et compétences. Les médiateurs, les artistes et les institutions prennent en compte l’expérience et le savoir du public dans le déroulement de chacun des projets Art Sans Frontière. Les échanges d’égal à égal entre les participants et partenaires représentent une composante essentielle de chaque médiation participative.